Trois conférences sur les images numérique

 

, par Laure Voileau

Kevin B. Lee est considéré comme l’un des pionniers du « vidéo-essai ». Son travail s’inscrit dans le genre de l’essai filmique (Chris Marker, Harun Farocki) et se caractérise par un souci constant porté non seulement à l’esthétique des images, mais aussi à leurs formes de circulations et aux enjeux économiques et politiques qui en sous-tendent la production. Au cours des dix dernières années, il a produit plus de 350 vidéos qui mêlent l’analyse d’images à la création artistique. Son film "Transformers. The Premake" (2014) a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux. Le travail de Lee a fait l’objet d’une rétrospective au Filmmuseum de Vienne en 2016, et il est actuellement le premier artiste en résidence à l’Institut Harun Farocki à Berlin. -* le lundi 6 mars (14h-16h30) à l’ENS (salle Dussane) : conférence de Kevin B. Lee et Dork Zabunyan (professeur de cinéma à Paris 8) intitulée "Post-Cinema and The Future of Digital Images". Le résumé de la conférence est disponible sur l’événement Facebook. -* le mercredi 8 mars (9h-12h) au cinéma L’Écran (Saint-Denis) : discussion entre Kevin B. Lee et Mark Rappaport (vidéaste) sur les écrans (petits et grands) qui médiatisent notre rapport au réel : sur quels écrans regarde-t-on quelles images ? et dans ces images, comment représente-t-on les écrans ? -* le mercredi 8 mars (14h30-18h30) à l’ENS (46 rue d’Ulm, salle de conférences) : atelier international du projet "Politiques de la distraction". Une présentation de l’atelier est disponible sur l’événement Facebook. Ces trois événements sont publics et l’entrée y est libre, dans la limite des places disponibles. Les discussions auront lieu en anglais et français.