Les Journées du DHTA – et du Master ARTS (A/)TP : L’art en prison / l’art et la prison

, par Ingrid Pichon

L’art en prison / l’art et la prison

Une initiative engageant l’ensemble des enseignants du DHTA.
Contact :
Hélène Ollivier, chargée de mission sur ces Journées (heleneollivier@free.fr), et Marion Chénetier-Alev (marion.chenetier-alev@ens.fr)
S2 : jeudi 26 au soir, vendredi 27 et samedi 28 mars
Niveau : tous niveaux. Sauf dérogation à demander auprès du tuteur, ces journées sont obligatoires pour les étudiants inscrits au DHTA.
Elles peuvent intéresser les étudiants d’autres départements, notamment de sciences sociales, qui s’intéressent à la prison. La participation à ces journées est impérative dans le cadre du Master A/TP.
Attention donc à noter les dates.

6 ECTS dans le cadre du diplôme

Validation : assistance aux journées et rédaction d’un mini-mémoire (compte rendu de séance élargi à une réflexion personnelle, compte-rendu de lecture, travail sur une thématique précise abordée ou non lors des journées).

Les Journées Arts et prison mobilisent les différentes disciplines du DHTA : arts plastiques – et architecture ; cinéma – ou radio - et documentaire ; théâtre ; musique. Elles se composent de conférences, tables rondes, mais aussi de spectacles (théâtre, avec l’accueil d’un spectacle conçu et joué par des personnes détenues), projections, accrochages d’œuvres. Les réalisateurs, metteurs en scène, artistes, y ont la parole autant que les théoriciens.