Esthétique et cognition

, par Ingrid Pichon

• Arts, Création, Cognition, Claude Imbert (Philosophie, ENS), Ségolène Le Men (Histoire de l’art, Paris Nanterre)
S2
6 ECTS
Niveau :
Séminaire libre, d’initiation à la recherche.
Validation : à définir avec les enseignants à la rentrée. Peut être validé dans le cadre d’un master ou d’un séminaire de recherches pour les doctorants et chercheurs du HAR ou pour le diplôme de l’ENS.
Le mercredi 22 janvier 2020, 19 février, 25 mars : 15h – 18h en salle ASSIA DJEBAR (29, rue d’Ulm).

Le thème retenu, qui annonce celui de l’Ecole de Printemps, est une actualisation des relations Texte/Image. On sait combien le XIXème siècle a été novateur en ce domaine, multipliant les techniques de composition autant que de reproduction. Les mots eux-mêmes disaient une libre association entre une écriture et une réalité physique : lumière (photographie) ou mouvement (cinématographie).

 Aujourd’hui, les pratiques, les ambitions artistiques, le public et la réalité des moyens d’inscription et de diffusion outrepassent de beaucoup les conditions encore classiques d’une opposition ou d’un parallèle ente texte et image. Deux médiateurs ont en outre transformé une opposition en une quasi continuité : d’une part, une gamme ouverte de diagrammes et de tracés hybrides, d’autre part une réalité physique et cognitive d’un tout autre genre, l’information relie un code et une image adressée et reçue. Plus que plus que jamais, la création transforme cognitivement une émotion visuelle

Si l’image a perdu son identité en même temps qu’elle pénètre tous les secteurs de l’intelligence visuelle, le livre se trouve, plus discrètement mais non moins sûrement, engagé dans un processus d’invention et de survie.

On articulera ce champ sans frontières autour de trois pôles : Le livre d’artiste, son invention et ses transformations / L’héritage de Mallarmé / Questions actuelles du design et de l’édition.

Contacts : claude.imbert@ens.fr (pour les étudiants ENS-PSL), segolene.lemen@gmail.com (pour les étudiants de l’université Paris-Nanterre, au laboratoire Histoire des arts et représentations HAR), jean-nicolas.illouz@wanadoo.fr (pour les étudiants de l’université Paris 8).